Prises en charge diététiques

Sont pour tous.
Adultes et enfants en bonne santé ou nécessitant un régime alimentaire particulier.

Les difficultés liées au poids peuvent être à l’origine d’une réelle souffrance et aujourd’hui la confusion règne face à la multitude des méthodes amaigrissantes. 

Les régimes “miracles” ont montrés leurs limites. Leur inefficacité à long terme n’est plus à démontrée : effet yoyo, gain de poids, fonte musculaire. Leur répétition s’avère néfaste pour la santé physique et psychologique. Ils peuvent être à l’origine  de carences, de perturbations du métabolisme ou de troubles du comportement alimentaire, et s’accompagnent souvent d’une perte d’estime de soi.

Mon accompagnement

Je vous propose une approche personnalisée, à l’écoute de vos difficultés, pour rétablir une relation sereine avec votre alimentation et votre corps. Elle favorise les changements comportementaux durables et exclut contrôle et interdits alimentaires. Au delà de l’équilibre alimentaire, je vous aiderai à être plus à l’écoute de vos sensations alimentaires de faim et de satiété, à identifier les envies de manger liées aux émotions, à prendre du recul par rapport à vos croyances sur l’alimentation, à retrouver le plaisir de manger et le sentiment de satisfaction, dans le respect de votre corps.

Témoignages

" Je vous remercie pour vos bons conseils qui ont réussi à me donner plus confiance en moi et à avoir un point de vue positif sur mon corps. Je penserai à l'avenir à le voir comme un ami et je penserai aussi à le remercier."
Mme F., 69 ans, Arzon
"Je me sentais perdue , j'étais coincée entre un traitement de la thyroïde mal équilibré qui me faisait grossir et un problème de dos qui me limitait dans ma mobilité . Le serpent qui se mord la queue .... Aujourd'hui, je me sent mieux, j'ai perdu quelques kilos et je retrouve de la mobilité .Vous m'aidez à me recentrer sur mon quotidien , avant je mangeais parce qu'il fallait me nourrir sans ressentir la faim. Ce n'était pas un plaisir. Aujourd'hui je reconnais les signes de la faim et du coup j'équilibre mieux mes repas dans la journée. Je bouge plus régulièrement en programmant des sorties marche 2 fois 1 heure par semaine et des étirements 2 fois 20 mn également par semaine. Tout cela m'a aidé à dynamiser mon quotidien. Il n'y a pas de régime strict avec des objectifs à atteindre , on avance pas à pas, on se redécouvre, on réapprend à écouter son corps. Votre accompagnement est aimable , bienveillant tout en guidant vers le bien être. L'écoute est là , le regard n'est pas dans le jugement , on chemine , on avance et le résultat est au bout. Il ne faut pas hésiter à aller vous voir . "
Mme JG , 63 ans , Sarzeau
" Le suivi diététique soutient ma motivation et me permet de me sentir mieux aujourd'hui. Je recommande Virginie pour son professionnalisme et sa gentillesse."
Mr JM, 62 ans, Sarzeau
" Aujourd'hui je me sens beaucoup mieux, moins coupable. J'ai énormément apprécié cette prise en charge me permettant d'apprendre la relation avec l'alimentation et connaître le moment de la satiété. "
Mme (O. , 71 ans, Le Tour-du-Parc,
" Avant je me sentais mal dans ma peau, avec quelques kilos en trop. Aujourd'hui, je me sens bien avec quelques kilos en moins. Votre accompagnement m'a permis de corriger et d'améliorer mon alimentation. Vous questionnez beaucoup et êtes très à l'écoute du patient afin de trouver la meilleure solution pour le patient."
Mme MC, 59 ans, Sarzeau
"Il y a juste un an que je suis venue vous voir et en suivant vos conseils je suis exactement à 10% de poids perdu. Merci encore pour votre aide. Je ne manque pas de le faire savoir autour de moi d'autant que cette perte de poids s'est faite sans frustration."
Mme C., 76 ans, Sarzeau
- Comment vous sentiez-vous avant votre prise en charge diététique? "Lasse de faire des régimes j'y est consacré toute ma vie, triste et en colère devant l'évidence, après chaque régimes il y a reprise du poids, donc yoyos, ce qui est pire. Prise de conscience que ce n'est pas la solution." - En quoi mon accompagnement vous a-t-il aidé à mieux prendre soin de vous ? "La pleine conscience, découverte d'outils simples, ludiques, que l'on peut faire chez soi. Petites méditations bienveillantes. Pistes pour aider à se faire du bien. Que du positif dans ses bagages!" - En quoi mon accompagnement est-il différent des autres? "C'est un accompagnement personnalisé, respectueux, à la recherche de ce qui est le mieux pour soi, sans jugements." - Pourquoi conseilleriez-vous mon accompagnement à un.e ami.e? "Justement parce qu'il est différent des autres accompagnements, nous sommes tous différents et Mme Bequet personnalise, explique simplement, apporte des exemples concrets, et on avance ainsi... "
Marie, Sarzeau

Nourrissons et Enfants en bas-âge

La période allant de la conception aux 3 ans de l’enfant est une étape charnière dans la formation des comportements alimentaires. En effet, le plaisir de bien manger s’apprend dès les premières années de vie.

En tant que parents vous pouvez être amenés à vous posez de nombreuses questions. Vous pouvez aussi être confrontés à des conflits quotidiens à l’heure des repas.

 « Comment mettre en place la diversification ? »
« Mon enfant ne veut pas goûter un légume. »
« Mon enfant refuse de manger. »
 « Les repas sont devenus des moments de stress. » 
« Comment réagir ? ». 

Je réponds à vos questions de parents et vous donne des clés pour comprendre ce qui se passe. 
Mes conseils pratiques vous aideront à transmettre à votre enfant de bonnes habitudes alimentaires et vous accompagneront vers des repas plus tranquilles. c

Diététique infantile

Qu’attendre de votre accompagnement diététique ?

Dans le cadre de l’endométriose, la prise en soin diététique à pour intention d’améliorer la qualité de vie en participant à soulager les douleurs, à soulager les troubles digestifs, à diminuer la fatigue et le stress et à contrôler le poids, si besoin est. L’idée est de mettre en place des changements alimentaires, pas à pas, pour tendre vers un modèle d’alimentation anti-inflammatoire et protecteur contre l’endométriose. 

 

" Avant la prise en charge diététique, je ne me sentais pas très bien que ce soit dans mon corps ou psychologiquement à cause de ma maladie qu'est l'endométriose. Il était primordial pour moi de revoir mon alimentation afin de diminuer les douleurs. Aujourd'hui, je me sens beaucoup mieux. Avec la réadaptation alimentaire mais aussi en changeant de traitement hormonal, j'ai perdu du poids. Avec les conseils de Mme Béquet, mes douleurs dites d'origine digestive se sont nettement améliorées. "
Pauline, 22 ans, Brest
Visioconsultation

Les états de dénutrition concernent une partie importante de la population, notamment les personnes âgées dépendantes, les personnes souffrant de pathologies chroniques, y compris les enfants, les personnes souffrant de troubles de la conduite alimentaire ou encore celles en situation de précarité.

La dénutrition survient quand les apports en énergie et en protéines ne sont pas suffisants pour couvrir les besoins de l’organisme. Elle se traduit par une altération de l’état général de la personne et peut avoir de graves conséquences.

Le diététicien assure le dépistage, la mise en œuvre de mesures adaptées et le suivi nutritionnel des personnes à risque ou en état de dénutrition.

Les personnes âgées :

Les personnes âgées constituent un groupe de population à fort risque de dénutrition.

Contrairement à ce que l’on peut penser, les besoins nutritionnels ne diminuent pas avec l’âge. Les besoins énergétiques d’un sujet âgé ne diffèrent pas de ceux d’un adulte et les besoins en protéines sont plus importants. Or, au fur et à mesure de l’avancée dans l’âge, les apports ont tendance à diminuer et les kilos perdus sont difficiles à reprendre.

Les conséquences de la dénutrition sont graves et nombreuses. Il en résulte un état d’amaigrissement et de fragilité se traduisant par une augmentation des infections, du risque de chute ou d’escarres.

De ce fait, il est important d’agir tôt, dès les premiers signes, voire d’anticiper en adoptant de bons réflexes alimentaires.

Certains signes peuvent vous alerter:

  • un manque d’appétit ou un changement d’alimentation suite à un événement
  • une perte de poids
  • une fatigue inhabituelle un repli sur soi
  • des difficultés pour faire les courses, pour préparer le repas

 

En cas de doute, consultez votre médecin.

Syndrome de l’Intestin Irritable (colopathies)

Que sont les FODMAPs ?

En l’absence de cause organique identifiée, il est admis que les intolérances alimentaires peuvent entraîner le syndrome de l’intestin irritable. Celui-ci est caractérisé par des douleurs abdominales chroniques associées à une constipation ou une diarrhée, ou l’alternance des deux, se majorant lors de poussées douloureuses. La chronicité de ces troubles peut les rendre très invalidants au quotidien. Le lactose est souvent suspecté en première intention dans les troubles intestinaux mais en réalité un grand nombre de sucres peuvent en être la cause. Beaucoup de ces sucres sont présents dans les fibres alimentaires de certains végétaux. Partiellement digérés et absorbés, leur fermentation dans l’intestin grêle est responsable d’une production de gaz, d’une distension intestinale et de douleurs. L’acronyme FODMAPs signifie « Fermentable by colonic bacteria Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides And Polyols » (oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles par la flore 

intestinale).

Qu’est-ce qu’un régime pauvre en FODMAPs ?

Un régime pauvre en FODMAPs est basé sur l’identification des FODMAPs en cause pour chaque cas et la réduction des quantités consommées. Il nécessite une prise en charge personnalisée par une diététicienne-nutritionniste formée afin d’éviter des restrictions non nécessaires.

Prévention de l’obésité infantile et des risques liés aux pratiques alimentaires amaigrissantes ou aux régimes d’exclusion, approche familiale.

Équilibrage alimentaire, désagréments digestifs, gestion de l’appétit et de la prise de poids, allaitement.

Vous souhaitez vous maintenir en forme le plus longtemps possible

Lever le frein au sevrage lié à la peur de prendre du poids

Prévention des déséquilibres alimentaires et des pathologies liées à la nutrition.

Végétarisme, sans gluten, sans lactose, ... Préserver l’équilibre alimentaire malgré les exclusions et éviter les carences.

Principales maladies et troubles concernés :

  • Prévention et prise en charge de la dénutrition
  • Surpoids et obésité
  • Troubles des Conduites Alimentaires : anorexie, boulimie, orthorexie, hyperphagie, TCA atypiques …
  • Allergies alimentaires
  • Hypercholestérolémies et Hypertriglycéridémies
  • Maladies cardio-vasculaires : athérosclérose, infarctus du myocarde, hypertension artérielle, accidents vasculaires cérébraux, Insuffisance cardiaque
  • Pré-diabète, Diabète de type 1, Diabète de type 2, Diabète gestationnel
  • Pathologies digestives : maladie de Crohn, rectocolite hémorragique, troubles fonctionnels intestinaux (colopathies ou syndrome de l’intestin irritable), maladie cœliaque, séquelles de chirurgie digestive
  • Insuffisance rénale
  • Traitement par corticoïdes au long cours
  • Cancérologie : Prévention, bien s’alimenter pendant et après un cancer.
  • Trouble de l’oralité (Trouble Alimentaire Pédiatrique)
  • Endométriose avec troubles fonctionnels intestinaux